FANDOM


La Jardinerie, rendez-vous de tout jardinier ! Modifier

Le visiteur, un navigateur réputé, se croyait à la dérive, il ne restez que 3 hommes à son équipage, la voile avait cédée, la coque du bateau avait rompue, déjà, le malheureux capitaine avait le pistolet sur la tempe et déjà il avait le doigt sur la gâchette, là-haut, le guet plissait les yeux, dans cette infâme brouillard il n'y voyait rien... Soudain, alors qui s'étaient perdus dans des latitudes encore inexplorées une côte inconnu ce dessina à l'horizon, accostant leur épave sur la côte ils s’enfoncèrent dans les terres, à l'image des premiers colons ils avançaient avec prudence, ils cherchaient la vie, là où peut-être, elle n'était pas... Après environ 1h de marche, les 3 matelots arrivèrent à un jardin somptueux...

- Hé les gars, visez un peu ce jardin s'il est pas beau, on pourrait chourrave deux, trois kilos de légumes non ? Z'avez vu tout ce qui z'ont ces bourgeois, allez v'nez on va leur rafler la mise

- Du calme Lafouine ! on est pas chez nous quewaaaaaaaaaa...

- Bon les deux guignols calmez-vous c'est moi le capt'ain ici, regardez cette corde qui pend à la falaise on dirait qu'il y'a quelqu'un qui essaye d'y monter, allons le voir !

Ainsi, nos amis partirent, sans le savoir, voir l'empereur de ce potager, qui n'est autre que Baptiste...

- Coucou, monsieur, hihi !

- Maxime, du calmes, t'sais bien qu'les homo, y'a pas tout l'monde qui peut les blairer ! Bon m'sieur, on chercherait a parler au chef d'ce jardin là, tu l'connais ?

- Ben ouais, c'est moi l'chef ici, j'suis empereur de cet immense potager !

- Ah, et v'zêtes nombreux ?

- M'ouais bof, en ce moment c'est un peu creux, mais de temps en temps j'accepte un nouveau membre, comme ça quoi...

- Je vois, je vois, dîtes, on est des pauvres matelots assoiffés et affamés, après une tempête qu'a décimé not' coque de bois, on a dérivé pendant pas mal de temps, jusqu'à arriver ici, avant de continuer les discussions, on aimerait manger un bout si vous nous l'permettez

- Ah, bah, j'aimerais bien vous filez deux, trois aliments mais avant, vous devez absolument accomplir la montée de cette falaise, jusqu'au au moins là moitié, la vous serez certifié jardinier et vous pourrez manger nos légumes, autrement ils risqueraient d'avoir des conséquences fâcheuses sur vous...

- Bah qu'est c'tu racontes comme conn'rie, tu vas m'faire croire que ces fruits y sont comestibles qu'si tu montes à c'te corde

- Ouais, c'est ça, exactement

- Bon, mon capitaaaaaaaine, j'peuuuux plus attendre quewaaaaa

Le matelot Maxime s'élance vers un fruit au hasard, et y croque à pleine dent, Baptiste se jette sur lui

- Non bouffe pas ça, ça va t'filer une maladie grave !

- CRONCH, CRONCH, c'est pas mauvais ton fruit keuwaaaaaa

- Et merde !

- Attends, que... quoi ?

Maxime venait de se recroqueviller sur lui même, dénuder, il commença à pratiquer une autofellation

- Maxime, qu'est c'tu fous bordel, t'es dégeulasse

- Slurp, Slurp, c'est trop bon keuwaaa

- Et ouais, j'vous l'avais dis putain, il est condamné à s'auto-felationner à vie maintenant !

- Oh p'tain, mais comment ça marche votre bordel là ?

- Bah en fait c'est simple, tu vois c'te corde ? Bon, si tu la touches t'as une fille qui va apparaître sur le côté, bon, bah elle va te suivre durant toute la montée d'la falaise tu vois ? Seulement si elle ne te suit pas, tu ne pourras pas monter, la corde brisera, donc, pour la faire monter faut l'attirer s'tu vois ce qu'je veux dire ? Bon déjà faut lui parler un peu, tu verras que très vite, elle te répondra, et qu'elle te soutiendra assez facilement, tu vois le petit palier au milieu là ? C'est ce qu'on appelle le 0.5, une fois que t'es là, la fille te pousseras à faire un choix, tu verras aux loin un lac magnifique, bien mieux que ce jardin crasseux, où je me salis les mains chaque jour, mais le problème c'est que pour accéder à ces terres il y'a qu'un moyen, faut que tu choppes la fille, donc tu peux lui demander via message, si elle t'aime, là si elle te répond non, la corde se brise tu r'tombes direct, oh t'en fais pas mon gars on s'relève facilement d'une chute, crois moi ! Après, s'tu veux continuer de monter, parce que t'estimes que t'auras plus de chance personne te l'empêche, sauf que tu peux tomber d'plus haut, du 1.0 quoi

- Attends, c'est n'importe quoi ton bordel là !

- Ouaip, je sais, mais bon, j'y peux rien, moi chuis l'chef d'cet endroit juste parce que c'est moi qu'y suis le plus monté tu vois

- Ah ouais, t'es monté combien de fois ?

- 6 fois, mon vieux, 6 fois...

- Et t'as jamais réussis ?

- Non mais attends c'est pas facile gars, j'essaye, j'essaye, mais bon, on fait c'qu'on peut

Défait et déçu, les trois matelots nouèrent une corde autour de Maxime afin de le faire rouler, vu qu'il n’arrêtait pas de s'auto-fellationner. Déçus mais surpris, l'empereur Baptiste leur indiqua le seul chemin subalterne à celui de la falaise, le chemin des ténèbres...